bILAN DU TOURISME 2013

Bilan du tourisme en 2013 : Avec 84,7 millions de touristes étrangers en 2013, la France demeure le pays le plus visité au monde

Synthèse

Ce bilan de l’activité du tourisme en 2013 restitue les principaux résultats du dispositif d’observation statistique institutionnel dont la DGE assure le copilotage avec l’Insee et la Banque de France. Il est articulé en deux volets :
– le volet « offre » s’appuie sur les enquêtes Insee-DGE-partenaires territoriaux auprès des hôtels, des campings et des autres hébergements collectifs (enquêtes « fréquentation ») ;
– le volet « demande » repose sur deux enquêtes DGE-Banque de France : l’une (SDT) auprès des touristes français, l’autre (EVE) auprès des touristes étrangers en France.
Dans ce bilan, sauf mention expresse, les allers-retours dans la journée ne sont pas pris en compte.
Les hébergements touristiques en 2013 : retour confirmé de la clientèle étrangère
En 2013, en France métropolitaine, la fréquentation de l’ensemble des hébergements collectifs touristiques remonte légèrement (+ 0,7 %) après avoir stagné en 2012. Elle progresse dans les campings, ainsi que dans les résidences hôtelières et de tourisme, mais se tasse dans les hôtels.
Comme en 2012, l’afflux des clientèles internationales (+ 4,8 %) compense le recul de la clientèle française (- 1,2 %).
La hausse de la fréquentation étrangère est d’abord portée par les clientèles asiatiques et américaines, et, dans une moindre mesure, européennes ; les clientèles extra-européennes représentent désormais 33 % des nuitées hôtelières étrangères contre 27 % en 2010. L’accroissement des clientèles étrangères est par ailleurs plus marqué dans les zones littorales et les espaces urbains.
Tous types d’hébergements confondus, la durée moyenne des séjours baisse (- 0,7 %), pour les touristes français comme étrangers. Enfin, les clients continuent de privilégier les établissements (hôtels et campings) classés, au détriment des non classés.
Le tourisme des Français en 2013 : des nuitées et des dépenses en hausse modérée en France et forte à l’étranger
En 2013, la proportion de Français partis en voyage pour des motifs personnels est stable, à 75,1 %. Le nombre des voyages en France a peu évolué par rapport à 2012, mais il a progressé de 2,7 % à destination de l’étranger. Les touristes français ont allongé leurs séjours, en France et encore plus à l’étranger. Leurs nuitées sont ainsi en progression en France (+ 0,6 %) et surtout à l’étranger (+ 4,2 %). La hausse a profité aux hébergements marchands et non marchands, tant pour les destinations intérieures qu’à l’étranger.
Les dépenses consacrées par les Français à leurs voyages ont évolué comme leurs nuitées, avec une progression modérée pour les voyages en France (+ 1,0 %) et beaucoup plus dynamique pour les voyages à l’étranger (+ 3,8 %).
Avec 84,7 millions de touristes étrangers en 2013, la France demeure le pays le plus visité au monde
En 2013, la France est restée le pays le plus visité au monde avec 84,7 millions de touristes étrangers. La croissance des arrivées s’établit à + 2,0 %. La hausse des nuitées est plus dynamique : elle atteint + 4,6 %. Ce surcroît résulte d’un allongement de la durée des séjours des touristes étrangers en France, une tendance longue dans un pays parfois qualifié « de transit ». Les touristes européens sont les principaux contributeurs à la hausse des arrivées et, plus encore, des nuitées. Les touristes asiatiques sont à nouveau venus massivement (+ 12,9 % d’arrivées) mais leurs séjours sont plus courts qu’en 2012. La lente érosion de la part de l’hébergement marchand, engagée en 2009 avec la crise économique, a repris après une pause en 2012.
Télécharger le bilan entier de l’année 2013