La chapelle du Domaine Lyon Saint‐Joseph

Un lieu ouvert à tous, afin que chacun puisse se recueillir.

L’aménagement liturgique de la chapelle, à l’entrée du domaine, est orienté vers l’idée de la Résurrection et de la Lumière.
Dans le choeur, apparait tout d’abord l’autel.

Il représente le tombeau du Christ, irradié par la Résurrection.

L’emploi de l’or renforce la sacralité et le relie au Christ.
Celui‐ci apparait dans son humanité glorifiée, au centre d’un grand panneau de bois clair et entouré du rayonnement de sa gloire. Il vient vers nous et montre sa plaie à l’incrédulité de Saint Thomas et à la nôtre, nous invitant à l’apaisement et à la prière. Sa jambe gauche avancée, nous donne l’impression qu’il sort du mur et vient ainsi à notre rencontre.

L’ensemble cintré du retable adoucit les formes droites de l’architecture. Il amène à l’espace sacré du choeur, tout en créant une unité descriptive et spirituelle, en harmonie avec les vitraux.
Ces derniers, par leur dominante bleue, évoquent l’eau du baptême, le jardin du Paradis et la source d’Ezéchiel. Ils délimitent un passage symbolique du dehors vers l’espace sacré et invitent à la paix. Le jardin s’anime au fil des  heures, intégrant les ombres du jardin à ses dessins selon la lumière.

La Chapelle Saint Joseph est l’œuvre de :

  • Dominique KAEPPELIN, sculpteur
  • Brehed LE MASSON KAEPPELIN pour les vitraux,
  • ainsi que Liliane MALVOLTI, maître‐verrier,
  • Michel LARDET et Pierre FAURE, architecte au Diocèse de Lyon et maître d’ouvrage.